Saint-Emilion, mon amour, de Guillemette de LA BORIE

A travers l’histoire d’un couple au long cours, avec ses trajectoires personnelles chargées du poids des générations précédentes, avec ses erreurs et ses secrets, une immersion dans le monde du vin d’aujourd’hui. Ses rites, ses enjeux, les hommes et les femmes qui dédient leur vie à la passion de la terre et du meilleur vin.
 
 Le temps et rien d’autre…

Celui que Paloma, vigneronne respectée et séduisante quadragénaire, consacre chaque jour à sa vigne, soucieuse d’en tirer le meilleur vin. Celui qui a forgé le couple qu’elle forme avec Arnould, propriétaire de Château Valliran. Complices depuis vingt ans, ils ont vu grandir ensemble leurs deux adolescents, ensemble ils ont développé leur vignoble : elle à la vigne et au chai, lui à la vente. A l’heure où Paloma veut convertir le domaine au bio pour mieux préserver l’environnement qu’elle aime, elle se retrouve seule : son séducteur de mari fuit la maison ; son aînée se met en danger…
 
L’amour, la parole délivrée, le patient travail du temps suffiront-ils à Paloma pour surmonter les épreuves ?

A travers l’histoire d’un couple au long cours, de ses petits ou lourds secrets, une immersion dans l’univers du vin avec ses rites, ses enjeux, aux côtés de ceux qui cultivent un savoir-faire ancestral.
 
Originaire du Périgord, Guillemette de La Borie réside aujourd’hui à Paris.

Elle est d’abord enseignante en histoire-géographie, puis, après une formation, elle se lance en 1987 dans une carrière de journaliste et se spécialise rapidement dans la presse éducative. Elle travaille au service Famille puis au service Culture du quotidien La Croix, aux pages Société et Culture du Pèlerin, puis à Education magazine, Phosphore, Popi et Pomme d’api. Elle a également été chargée de formation à Bayard- presse, et responsable des pages « fiction » pour le magazine « Vivre Plus ». 

Durant un séjour de quatre ans à Rome et quelques années sabbatiques, elle se lance dans l’écriture : romans, essais, nouvelles et contes pour enfants. Aujourd’hui, elle se consacre pleinement à l’écriture.

Elle publie notamment Le Marchand de Bergerac, lauréat du Prix Mémoire d’Oc 2007. 
 
Collection : Terres de France
 
Date de parution : 27/08/2020
 

Clarisse Enaudeau, directrice littéraire des Presses de la Cité – Collection Terres de France

Chaque roman de la collection Terres de France aux Presses de la Cité est une invitation au voyage. Voyage au cœur de la passion, celle de nos auteurs dont la plume fait vivre d’extraordinaires destins, celle, aussi, de leurs héros qui, livre après livre, deviennent une part de notre mémoire. Voyage encore au cœur de nos régions, voyage enfin au doux parfum d’antan.

Le succès de la collection Terres de France ne serait pas ce qu’il est sans  vous, sans les Amis de Terres de France. Un fabuleux enthousiasme, témoin d’une passion partagée.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search