ŒIL EN EVEIL – REVUE CULTURELLE – « L’Art de mourir » – ou le nouveau crime dans les brumes écossaises du chloroforme

Il y a tout juste un an, en juillet 2019, nous vous avons parlé avec un enthousiasme certain, d’un polar historique captivant, le Cœur et la chaire, paru au Seuil en mai 2019, où l’histoire de la découverte du chloroforme à Edimbourg des années 1840, par un éminent médecin obstétricien écossais James Young Simpson, célèbre pour ses recherches sur les anesthésiques, est mêlée à celle d’un mystérieux assassin.

Un bref rappel : comme l’une des victimes du tueur est l’amie intime de Will Raven, un ambitieux apprenti chirurgien employé par James Young Simpson dans son cabinet à Edimbourg et comme les services de police semblent peu intéressés par l’affaire, Will Raven, décide de mener sa propre enquête, secondé par Sarah Fischer, femme de chambre et assistante du docteur Simpson au caractère bien affirmé,

Ecrit à deux mains, par Chris Brookmyre, auteur de polars, ayant une vingtaine d’ouvrages à son actif, et par son épouse Marisa Haetzman, un médecin anesthésiste qui a mené des travaux de recherches sur le docteur Simpson, le livre a été publié sous un pseudonyme d’Ambroise Parry, en hommage à Amboise Paré, un illustre chirurgien et anatomiste français du XVI siècle. A l’époque le couple envisageait d’écrire une suite à leur thriller, toujours avec le chloroforme en vedette.

C’est chose faite. Le chloroforme est à nouveau sur la sellette dans L’Art de mourir, deuxième volet de la série, qui vient de paraître, toujours au Seuil. La réputation de docteur Simpson est en danger suite à la mort suspecte de plusieurs de ses patientes. Sarah Fisher et Will Raven décident alors de remettre leurs habits d’enquêteurs pour sauver son honneur.

Après un an de voyage en Europe, Will Raven retrouve en effet son poste d’assistant au cabinet de docteur Simpson, cette fois- ci en qualité de jeune médecin avec le diplôme en bonne et due forme. Il est toujours amoureux de Sarah, désormais mariée avec le Docteur Banks, un brillant médecin à la santé fragile. Le cabinet abrite un nouveau personnage, celui du secrétaire Quinton qui a pour mission de faire face au désordre habituel qui règne dans la maison

Simpson, mais aussi d’élucider de nombreux vols d’argent commis dans le cabinet.

Lorsque Docteur Simpson en tant que spécialiste du chloroforme, donc de l’anesthésie, fait l’objet de calomnieuse accusations le rendant responsable des décès de plusieurs de ses patientes, Sarah et Will reconstituent leur équipe de choc et relèvent le double défi : élucider cette série de crimes et trouver l’auteur du complot contre le Docteur Simpson. La piste d’une mystérieuse infirmière est à l’étude….

L’intrique de ce roman historique et polar d’action est sujette à de nombreux rebondissements et trouvailles narratives passionnantes. Les auteurs décrivent en parallèles l’époque exaltante d’Edinbourg de 1849, où le progrès scientifique se heurte à un petit monde scientifique et médical, avec sa concurrence déloyale et ses rivalités violentes et mesquines. Rien de nouveau sous le soleil, me direz-vous, à la lumières de récentes cabales covidiennes.

En tout cas, l’originalité de ce polar reste, elle, entière et fascinante. Nous ne sommes pas prêts à nous endormir.

******

Krystyna Kowalska : En collaboration avec Philippe Poisson, Krystyna rédige régulièrement et officiellement une critique de littérature policière RUBRIQUE OEIL EN ÉVEIL sur le discret carnet criminocorpus.

Pour en savoir plus sur Krystyna :

 https://criminocorpus.hypotheses.org/59672

Les archives de la rubrique Oeil en éveil


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search