“Mauzac, l’Art derrière les barbelés” de Jacky Tronel

Dessin-Boris-Taslitzky-collection-Tronel

La prison et les camps d’internements sont, comme chacun sait, des lieux de privation de liberté. Paradoxalement, ce sont aussi des lieux de grande créativité. De 1940 à aujourd’hui, Mauzac, lieu d’enfermement, a vu passer un certain nombre d’artistes, connus ou anonymes.

Que révèlent leurs œuvres ? Quelles traces ont-ils voulu laisser et quels messages ont-ils eu à cœur de transmettre ? Découvrons quelques-uns d’entre eux…

Mauzac_l_art_derriere_les_barbeles

L’historien et éditeur Jacky Tronel autorise le carnet criminocorpus à publier l’article « MAUZAC – lArt derrière les barbelés » paru dans le dernier numéro du magazine Secrets de Pays.

Sortie du magazine « Secrets de Pays » numéro 16 – « Mauzac, l’Art derrière les barbelés »

284 – Portrait du jour : Jacky Tronel, autodidacte, historien et éditeur



Citer ce billet
Philippe Poisson (2020, 30 août). “Mauzac, l’Art derrière les barbelés” de Jacky Tronel. Criminocorpus. Consulté le 2 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndni

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search