Olivier Caporossi, Exercer la justice du roi à Madrid. La juridiction royale d’une ville de cour pendant le règne de Philippe IV (1621-1665) – Compte rendu

« Cette monographie tirée d’une thèse de doctorat est une étude systémique des mécanismes juridictionnels à l’œuvre dans une société de cour sous le long règne de Philippe IV (1621-1665). Nous sommes à Madrid au temps de Velázquez, des fastes de la cour et de ses favoris dans une monarchie catholique qui s’enfonce inexorablement dans un long déclin que les arbitristes tentent en vain de conjurer. La jeune capitale qui draine courtisans, hidalgos et plumitifs accompagnés d’une foule de fricoteurs ne cesse de grossir – plus de 143 000 habitants en 1660 –, fait imploser ses limites anciennes et exhibe les plus opulentes richesses dans un océan de misère, des contrastes qui se traduisent par une inévitable hausse de la criminalité que José Deleito y Piñuela avait, en son temps, analysé avec brio(…) »
Lire la suite du compte rendu proposé par Arnaud Exbalin dans la Revue Criminocorpus.

Référence de l’ouvrage : Olivier Caporossi, Exercer la justice du roi à Madrid. La juridiction royale d’une ville de cour pendant le règne de Philippe IV (1621-1665), Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux, 2019.

 



Citer ce billet
Nadine Dardenne (2020, 21 septembre). Olivier Caporossi, Exercer la justice du roi à Madrid. La juridiction royale d’une ville de cour pendant le règne de Philippe IV (1621-1665) – Compte rendu. Criminocorpus. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndns

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search