Zone sensible : déposition d’une femme lieutenant de police

 Léna Cojan, lieutenant de police en 2002

Léna Cojan, lieutenant de police en 2002

Parution 26 septembre 2002 – Lieutenant de police, Léna Cojan dirige un poste implanté dans un quartier réputé sensible d’Amiens.

Depuis presque deux ans, elle participe activement, avec les vingt-trois agents de police et adjoints de sécurité dont elle a la responsabilité, à l’implantation de la police de proximité dans un secteur incontestablement peu amical. Reposant sur son expérience riche en anecdotes, le récit de Léna Cojan raconte la vie quotidienne d’un policier : les incidents, les tensions, les délits, les arrestations parfois délicates mais aussi les doutes, les meurtrissures, les cas de conscience et les douleurs.

Un métier difficile et complexe, qui ne peut s’accomplir qu’avec une opiniâtreté infaillible et la conviction profonde d’œuvrer pour le ” bien commun “. Combattant les idées reçues, elle rétablit la vérité et témoigne avec une rare franchise. Sans angélisme mais avec humanité, loin des stéréotypes et avec beaucoup de sensibilité, Léna Cojan nous donne des raisons de craindre et d’espérer.

Biographie de l’auteure : Après des études universitaires d’anglais, Léna Cojan intègre une école de Gardiens de la paix en septembre 1991.

Elle travaille à Paris pendant 6 ans, puis rejoint Amiens après être passée par l’École Nationale Supérieure des Officiers de Police.

Par   Léna Cojan , Philippe Durant

Éditeur : Favre

 


Vous aimerez aussi...