Un gendarme aux colonies. Madagascar-Indochine, 1895-1907

Un gendarme aux colonies. Madagascar-Indochine, 1895-1907

Un gendarme aux colonies. Madagascar-Indochine, 1895-1907

Parution le 5 février 2003 – Élevé dans l’esprit de revanche contre les Allemands, instruit par l’instituteur du village selon les valeurs de la France républicaine, habité par la soif de lecture, le désir de connaissance et le rêve du voyage, le jeune Henri Vermeren (1873-1952) choisit la carrière de gendarme. Elle le conduit d’abord à Madagascar, où il est témoin de l’expédition coloniale la plus meurtrière du XIXe siècle, puis en Indochine avant de faire de lui un des chefs de réseau de la Résistance. De ses ” aventures “, Vermeren fait un récit à la fois critique et méticuleux, notant tout ce qui s’offre à son, regard – exécutions de rebelles et actions répressives, exactions de la part des fonctionnaires coloniaux ou des princes locaux, mais aussi mœurs et coutumes des indigènes – et témoignant de la totale absurdité de la politique coloniale. ” Qu’est-ce que le colonialisme ? ” se demande Patrice Vermeren, confronté à la mémoire de son arrière-grand-père. Déconstruisant l’impitoyable logique de ce système et résistant à toute interprétation simpliste, le récit de son ancêtre répond à cette question de manière passionnante.

L’auteur : Henri Vermeren , capitaine de gendarmerie (1873-1952)

Le commentateur : Patrice Vermeren, arrière-petit-fils du capitaine, professeur de philosophie à l’université de Paris VIII. (Expert auprès de l’Unesco pour la division philosophie )


Vous aimerez aussi...