Edmond Locard et la police scientifique (Amos Frappa)

EHESS CAK LARHRAAmos Frappa soutiendra sa thèse « Edmond Locard et la police scientifique » vendredi 11 décembre à 10 heures.

Thèse de doctorat d’Histoire sous la direction de Marc Renneville et la co-direction d’Olivier Faure
École des Hautes Études en Sciences sociales

Composition du jury
Anne Carol, Professeur des Universités, Université d’Aix-Marseille
Olivier Faure, Professeur émérite des Universités, Université Jean Moulin Lyon 3
Frédéric Chauvaud, Professeur des Universités, Université de Poitiers
Anne Rasmussen, Directrice d’études à l’E.H.E.S.S. de Paris
Marc Renneville, Directeur de recherche au C.N.R.S.
Isabelle von Bueltzingsloewen, Professeur des Universités, Université Lumière Lyon 2

Résumé

Edmond Locard en 1930 (archives municipales de Lyon 2U850)

Edmond Locard en 1930 (Archives municipales de Lyon 2U850)

Couramment présenté comme un père fondateur de la police scientifique, si ce n’est comme le père fondateur, Edmond Locard (1877-1966) a largement contribué à asseoir cette nouvelle discipline durant le premier XXe siècle. En 1910, cet élève de Lacassagne fonde à Lyon ce qui est généralement considéré comme le premier laboratoire de police français. Sa réputation dépasse, et de loin, les seules frontières nationales. Pourtant, Locard ne s’est jamais posé en fondateur, ce qui conduit à nous interroger sur son apport réel et son apport supposé à la criminalistique. La question est loin d’être anodine, puisque d’aucuns appellent à refonder la police scientifique actuelle en s’appuyant sur son œuvre. Exploiter la notion de père fondateur à travers les trois positionnements de Locard – l’héritier, le fondateur, le passeur -, telle est la démarche qui nous semble la plus pertinente pour démêler l’écheveau de son engagement dans la police scientifique.

Lieu de soutenance
Conformément aux dispositions prises par l’EHESS pour la mise en œuvre du décret 2020-1310 du 29 octobre 2020 et la circulaire du 30 octobre 2020 relatifs aux consignes de mise en œuvre du confinement dans l’ESR :

La soutenance se tiendra le vendredi 11 décembre 2020 à partir de 10 h en visioconférence sur l’application Zoom : ci-après le lien de connexion à la salle virtuelle : https://zoom.us/j/93903839402?pwd=bFpBZk8zREFhN2VrOEVLbjFIbytZdz09

 

Amos Frappa a publié sur Criminocorpus :

 

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search