La surveillance électronique : la prison à domicile ?

Le laboratoire de recherche et d’innovation de la Direction de l’administration pénitentiaire organise le 21 mai 2021, de 10 heures 30 à 12 heures 30, une séance du Forum de la DAP consacrée à la surveillance électronique.

La détention à domicile sous surveillance électronique (DDSE) est utilisée de façon croissante comme alternative à l’incarcération. Cette modalité de prise en charge n’exclut pas l’existence de continuités qui poussent à questionner les liens entre le milieu ouvert et la prison.

Gwenaëlle LE HENAFF, cheffe de section de la surveillance électronique au département des parcours de peine (IP1, DAP), présentera la politique de surveillance électronique de l’administration pénitentiaire. Franck OLLIVON, géographe (ENS), et Mathias DAMBUYANT, sociologues (EX4, DAP), présenteront les principaux résultats de leurs thèses sur la surveillance électronique. Françoise GUEUGNEAU, surveillante au SPIP de Saône-et-Loire, fera part de son activité en pôle de surveillance électronique.

Cette séance est organisée à distance et l’inscription est obligatoire en renseignant le formulaire en ligne ici.

Plus d’informations ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search