Les aliénés devant la justice (1902)

Florentin Pactet et Henri Colin, Les aliénés devant la justice (aliénés méconnus et condamnés), couverture, Criminocorpus/ BIU Santé-Université de Paris

Florentin Pactet et Henri Colin, Les aliénés devant la justice (aliénés méconnus et condamnés), couverture, Criminocorpus/ BIU Santé-Université de Paris

Les aliénés devant la justice (aliénés méconnus et condamnés) constitue la première partie d’un aide-mémoire écrit par Florentin Pactet, alors médecin en chef de l’asile de Villejuif et Henri Colin, alors médecin en chef des asiles publics de la Seine, ancien médecin à l’asile d’aliénés criminels de Gaillon et futur responsable du « quartier de sureté » réservé aux « aliénés criminels, vicieux, difficiles, habitués des asiles » de l’asile de Villejuif – l’actuelle Unité pour Malades Difficiles (UMD). Les deux auteurs y présentent le problème de la responsabilité pénale de l’aliéné en regard de l’article 64 du Code pénal de 1810, qui déclare qu’ “Il n’y a ni crime ni délit, lorsque le prévenu était en état de démence au temps de l’action ou lorsqu’il a été contraint par une force à laquelle il n’a pas pu résister”. Colin et Pactet rappellent ainsi dans l’avant-propos, que la distinction entre un acte délictueux conscient et un acte délictueux commis lors d’un délire demande des “connaissances spéciales”, que la seule “perspicacité du juge” ne peut remplacer. L’argumentaire se développe en trois parties : un exposé des crimes et délits des aliénés, la présentation des conditions propices aux erreurs judiciaires et le rapport de plusieurs faits cliniques observés.

Voir aussi :

Henri Colin, Les aliénés dans les prisons (1902)

Marie-Hélène Bonnet, Réseau pour la Psychanalyse à l’Hôpital. La santé mentale en prison, exposition, Musée Criminocorpus

Véronique Fau-Vincenti, « Aliénés et rebelles : Quérulence et protestation en milieu asilaire (1910-1959) », dossier Les rebelles face à la justice sous la direction de Jean-Claude Vimont, Criminocorpus, revue hypermédia.

 



Citer ce billet
Chloé des Courtis (2021, 14 juin). Les aliénés devant la justice (1902). Criminocorpus. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndpr

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search