Les sacs à procès du parlement de Flandre : constitution et conservation d’une source exceptionnelle (Sabrina Michel)

ADN, 8B1/15676 Archives départementales du Nord – Lille France / Photo. Jean-Luc Thieffry

Le récent enthousiasme médiatique suscité par un sac à procès conservé fermé depuis 1730 dans la sous-série 8B1 des Archives départementales du Nord1 permet, une fois n’est pas coutume, d’éclairer le grand public sur les questions relatives à la conservation des documents judiciaires lesquelles sont loin d’être récentes. Nos ancêtres ont dû, eux-aussi, se confronter au manque de place dans des locaux devenus trop exigus, résoudre l’épineuse question de la propriété des pièces, de leur accès alors que certaines d’entre elles pouvaient attenter à l’honneur des familles.

Pour l’Ancien Régime, bien qu’inégalement conservées ces sources ne manquent pas et Harald Deceulaer, dans l’introduction du volume des actes d’un colloque de 2013 consacré aux dossiers de procès d’Ancien Régime : « L’affaire est dans le sac », souligne que le véritable problème que rencontre l’historien pour exploiter les documents judiciaires tient justement à leur masse, en particulier lorsqu’il s’agit des dossiers de procédures. Pour ces derniers, force est de constater que la diversité des pièces3 qui les constituent a fini, le plus souvent, par décourager les archivistes d’en dresser un inventaire détaillé.

Lire la suite du texte de Sabrina Michel dans la revue Criminocorpus.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search