Les Rochambelles, une histoire de femmes

Rochambelles 2ème DB - Edith Vézie Une Rochambelle, Edith Vézie, peint l'emblème de la 2ème DB à l'aide d'un pochoir tenue par Bernard de la Motte sur cette Kübelwagen réquisitionnée.

Rochambelles 2ème DB – Edith Vézie
Une Rochambelle, Edith Vézie, peint l’emblème de la 2ème DB à l’aide d’un pochoir tenue par Bernard de la Motte sur cette Kübelwagen réquisitionnée.

Les Rochambelles furent une unité d’infirmières volontaires engagées au combat lors de la libération de l’Europe et l’une des deux seules unités féminines à être engagées sur le front européen.

Tout a commencé avec Florence Conrad, infirmière à la Croix Rouge pendant la première guerre mondiale. Cette américaine francophile de 57 ans veut absolument prendre part à la seconde guerre mondiale à sa façon et décide de créer son unité d’infirmières.

Dès le départ, les Rochambelles c’est une histoire de femmes, puisque c’est auprès de riches américaines qu’elle trouve les fonds nécessaires à l’achat de 19 ambulances flambant neuves de marque Dodge. Elle réussit ensuite par son énergie et sa détermination à convaincre 14 françaises habitant New York à se lancer dans l’aventure…

Pour lire l’intégralité de cet article, voyez le lien suivant :

Les Rochambelles, une histoire de femmes

 


Vous aimerez aussi...