Affaire d’escroquerie à l’évasion, Paris (1932)

Henri Mérel, arrêté pour escroquerie à l'évasion le 17 septembre 1932, fonds Petit Parisien Criminocorpus/ENAP-CRHCP

Henri Mérel, arrêté pour escroquerie à l’évasion le 17 septembre 1932, fonds Petit Parisien Criminocorpus/ENAP-CRHCP

Si l’entre-deux-guerres en France a vu naître de célèbres affaires d’escroquerie financière  – affaire Hanau, affaire Stavisky… –, son contexte économique a favorisé également une profusion d’affaires d’escroquerie en tous genres – escroquerie aux chèques sans provision, au mariage, à la fausse qualité1., etc. La collection de faits divers du Petit Parisien (1920-1939) disponible dans la bibliothèque de Criminocorpus comprend de nombreuses affaires d’escroquerie courantes. Nous proposons dans ce billet de présenter un genre d’escroquerie moins commun, l’escroquerie à l’évasion du bagne, à travers l’unique fait divers de ce type répertorié dans ce corpus : Affaire d’escroquerie à l’évasion, Paris (1932)

  1. une typologie des vols et des escroqueries est recensée dans  Comment on nous vole, comment on nous tue : les plaies sociales de Eugène Villiod, Paris, 1912 []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search