Vitriol. Les agressions à l’acide du XIXe siècle à nos jours (Karine Salomé)

« Dans son dernier ouvrage, Karine Salomé opère une plongée dans ce qu’elle nomme le « moment vitriol ». Les crimes de vitrioleuses lui permettent d’aborder simultanément le genre, la déviance et la justice dans le prolongement des colloques Femmes et justice pénale (2001) et Impossibles victimes, impossibles coupables. Les femmes devant la justice (2008). L’historienne participe ainsi aux renouvellements de l’histoire de la criminalité en proposant une relecture « globale »  d’un geste violent et des figures féminines qui en découlent. Tout comme l’empoisonneuse dont elle est peut-être l’antithèse, la vitrioleuse est parfaitement ancrée dans l’imaginaire collectif au tournant des XIXe et XXe siècles. L’étude menée par Karine Salomé ne se réduit pas à quelques décennies. L’auteure privilégie le temps long puisqu’elle interroge aussi le temps présent. Maniant avec beaucoup de dextérité les documents administratifs, confrontant les données statistiques aux articles de presse, elle réussit à mesurer le nombre d’agressions au vitriol et à saisir les évolutions de cette pratique criminelle. L’historienne s’intéresse aussi à l’imaginaire d’une époque tout en prenant en compte le savoir des acteurs. À l’aide d’œuvres littéraires et grâce aux productions théâtrales, juridiques et scientifiques, les peurs et les fantasmes de la société sont scrutés pour livrer une analyse complexe du vitriolage. Si l’essentiel du livre porte sur les cas observés en France, on découvre aussi cette pratique sous d’autres horizons géographiques, l’Asie en particulier, ce qui permet d’établir d’utiles comparaisons(…) ».

Lire la suite du compte rendu de l’ouvrage proposé par Cédric Audibert, dans la revue Criminocorpus.

Référence de l’ouvrage : Karine Salomé, Vitriol. Les agressions à l’acide du XIXe siècle à nos jours, Ceyzérieu, Champ Vallon, coll. « La Chose Publique », 2020, 283 p.



Citer ce billet
Nadine Dardenne (2021, 9 novembre). Vitriol. Les agressions à l’acide du XIXe siècle à nos jours (Karine Salomé). Criminocorpus. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndqq

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search