Georges Vacher de Lapouge (1854-1936) : Juriste, raciologue et eugéniste

Georges Vacher de Lapouge (1854-1936) Juriste, raciologue et eugéniste

Georges Vacher de Lapouge (1854-1936) Juriste, raciologue et eugéniste

Parution du livre le 14 novembre 2011 – Georges Vacher de Lapouge (1854-1936) est un personnage aux multiples facettes. Magistrat du parquet dans sa jeunesse, il démissionne et se présente au concours d’agrégation de droit. Après deux échecs, il entame une carrière de bibliothécaire à l’Université de Montpellier qu’il poursuit dans celles de Rennes et de Poitiers. Entomologiste réputé pour ses travaux sur les carabes, l’homme est surtout un darwiniste social, connu pour sa théorie sur l’inégalité des races. Avec son ami allemand, Otto Ammon, il prétend créer une nouvelle science, l’anthropo-sociologie, ayant pour dessein d’étudier les relations réciproques de la race et du milieu social. L’objectif est de rompre avec le métissage qui s’est réalisé au fil des siècles, pour tenter d’améliorer la race et de retrouver VHomo europœus, grand, dolichocéphale, blond aux yeux bleus, dans toute sa pureté. C’est aussi Lapouge qui introduit dans la langue française le vocable « eugénique » à partir du mot eugenics inventé par Gai ton, cousin de Darwin. Cet eugénisme va de pair avec un régime interventionniste. Seule la mise en place d’un socialisme d’État devrait permettre de sélectionner les individus les plus sains et les plus robustes, quitte à se débarrasser des éléments indésirables par la stérilisation forcée. Les idées de Lapouge ont été jugées trop aventureuses pour être prises au sérieux par les milieux scientifiques français, mais elles ont influencé les pionniers de l’hygiénisme racial aux États-Unis et, en Allemagne, les théoriciens du national-socialisme.

Biographie de l’auteur : Jean-Marie Augustin, né à Poitiers en 1941, est professeur émérite à la Faculté de droit et des sciences sociales de l’Université de Poitiers où il enseignait l’histoire des institutions.

Il est l’auteur, entre autres, du Plan bleu, un complot contre la République (2007), des Grandes Affaires criminelles de Poitiers (2000, puis 2005 en Poche), des Vies d’Anthelme Collet (2008), des Cartes postales anciennes du Poitou-Charentes (2010) ainsi que de l’ouvrage Histoire du Poitou-Charentes, des provinces à la Région, tous publiés chez Geste Éditions.

Éditeur PRESSES DE L’UNIVERSITÉ TOULOUSE 1 CAPITOLE


Vous aimerez aussi...