Criminocorpus dans Gallica

Afin d’accroître la visibilité des collections qui nous sont confiées par nos partenaires publics ou collectionneurs privés, nous avons engagé la réalisation d’un entrepôt OAI/PMH  au cœur du musée Criminocorpus afin d’indexer certains éléments de nos collections dans la bibliothèque numérique Gallica. Celui-ci est dorénavant pleinement opérationnel et permet le signalement des documents sélectionnés pour leur pertinence, tout en tenant compte des fonds déjà présents dans Gallica.

Deux types de moissonnage sont réalisés chaque trimestre :

. par type de document pour les collections hétérogènes (qui regroupent des documents de types différents).
. par collection pour les périodiques (le moissonnage se fait au niveau du titre et non du fascicule).

La collection Criminocorpus dans Gallica présente les collections suivantes du musée :

– Les Archives de l’anthropologie criminelle
–  La collection Philippe Zoummeroff
– Témoignages de justice (AFHJ)
–  Notices du bagne (ANOM et BnF)
– Détective (BiLipo)
– Police Magazine (BiLipo)
– Rapports annuels de l’éducation surveillée (EN-PJJ)
–  Police scientifique (jusque 1942)
– Léon Collin
– Canards et complaintes
– Franck Sénateur
– Louis Roure
– Michel Basdevant
– Michel Roger
– La prison dans tous ses éclats (Ms du 18e siècle)

ce qui représente actuellement plus de 2000 documents imprimés, images, photographies et vidéos.
D’autres collections pourront être moissonnées à terme, l’objectif n’étant pas de proposer une volumétrie importante mais de valoriser des collections de documents particulièrement intéressantes.

Accès direct aux documents moissonnés