Mémoire du relégué Augustin Jin

Mémoire du relégué Augustin Jin, lettre adressée à René Bérenger, Archives nationales d'outre-mer (ANOM)/Musée Criminocorpus

Mémoire du relégué Augustin Jin, lettre adressée à René Bérenger, Archives nationales d’outre-mer (ANOM)/Musée Criminocorpus

Ce mémoire du relégué Augustin Jin est adressé à René Bérenger (1830-1915), sénateur qui développa en février 1885 un contre-projet de loi substituant à la relégation des aggravations successives de peines en cas de récidive. Né à Paris le 2 septembre 1866, Augustin Jin a été condamné par la cour d’assises de la Seine à cinq ans de prison, dix ans d’interdiction de séjour et à la relégation le 16 août 1895 pour vol et tentatives de vols qualifiés. Arrivé en Guyane le 8 juin 1900, évadé le 8 août 1901 et réintégré le 19 août 1901, il y meurt le 28 juillet 1908. Véritable plaidoyer contre la « loi du 27 mai 1885 » instaurant la relégation des récidivistes – loi adoptée dix ans avant la condamnation de l’auteur à la relégation –, ce témoignage signale les mauvais traitements infligés aux relégués sur le camp de Saint-Jean-du-Maroni, décrit des situations abusives impliquant des surveillants pénitentiaires, et dénonce l’iniquité de la loi au regard de la situation économique des délinquants récidivistes condamnés à la relégation. En effet, cette loi de déportation pénale proposée par le ministre de l’Intérieur Pierre Waldeck-Rousseau entraînait l’internement à perpétuité de condamnés récidivistes sur le sol d’une colonie ou d’une possession française en abolissant la peine de surveillance de haute police.

Voir aussi :
Daniel Gimenez, Marc Renneville, Jean-Lucien Sanchez, Le camp de la relégation de Saint-Jean-du-Maroni, exposition, Musée Criminocorpus

Jean-Lucien Sanchez, « La relégation (loi du 27 mai 1885) », Criminocorpus, revue hypermédia [En ligne], Les bagnes coloniaux, 1er janvier 2005



Citer ce billet
Chloé des Courtis (2022, 7 mars). Mémoire du relégué Augustin Jin. Criminocorpus. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndrs

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search