Appel à contribution : “Écouter la justice”

©Marc Renneville / Criminocorpus

Coordination :

Jean-Sébastien Noël (maître de conférence en histoire contemporaine, La Rochelle Université)

Sylvie Thénault (directrice de recherche CNRS, Centre d’histoire sociale des mondes contemporains)

Présentation

La question des images en justice et de la captation audiovisuelle des procès a été largement traitée. Christian Delage, qui s’attachait précisément au statut de preuve des images dans les procès de Nuremberg, proposait la notion de « prérogative herméneutique de l’image[1] ». Au contraire, l’histoire sonore de la justice n’a pas été explorée. L’historiographie récente de la justice[2], comme les travaux relevant des sound studies[3] et de l’écoute[4], permettent pourtant de l’envisager avec profit. Ouvert, dans une perspective diachronique, à toutes les périodes de l’histoire, ce dossier propose d’ « écouter la justice » à toutes les étapes, des premiers temps de l’enquête jusqu’aux audiences, sans oublier les moments de détention. Les contributions ne sont pas limitées d’emblée au seul prétoire mais elles pourront être élargies aux phénomènes acoustiques du fourgon unicellulaire (ou « panier à salade »), du commissariat, de la garde à vue et de l’interrogatoire ou encore de l’emprisonnement. Tous les environnements sonores, y compris la mémoire auditive des actes de torture (telle qu’analysée, notamment par Juliette Volcler)[5] ou celle de l’exécution des condamnés à mort, peuvent être appréhendés. Le choix d’une approche au temps long invite en outre à investiguer des contextes judiciaires variés.

La dynamique de la recherche initiée depuis une vingtaine d’années dans le champ des sound studies permet une appréhension des phénomènes sonores dans toutes leurs dimensions : sociales, culturelles, politiques mais aussi techniques et juridiques. Ainsi, entre autres thématiques, les contributions pourront porter sur :

  • Les usages de la voix et de l’art oratoire
  • L’évolution des cadres institutionnels et des législations réglementant la procédure sur ces aspects
  • La sonorisation des prétoires et tout dispositif ad hoc (de traduction, de sonorisation, de diffusion de la parole des acteurs)
  • La construction de l’écoute (architecture et acoustique des tribunaux et cours de justice)
  • Les aspects juridiques et légaux de l’enregistrement des procès
  • Les processus d’archivage, de conservation et/ou de numérisation de documents sonores des grands procès
  • Les usages coercitifs du son (actes de torture)

Si les coordinateurs du dossier donneront la priorité aux travaux de recherche empiriquement fondés, les contributions pourront prendre la forme d’entretiens avec des acteurs du monde judiciaire ou des professionnels concernés par ces questions (comme les architectes).

Calendrier

Les propositions, d’une longueur de 1500 signes, accompagnées d’une courte présentation bio-bibliographique de l’auteur, sont à renvoyer pour le 16 juillet 2022 à cette adresse : ecouterlajustice@gmail.com

Après une réponse donnée en juillet 2022, les textes seront à rendre en mars 2023 en vue d’une publication dans le numéro du second semestre 2023 de la revue.

[1] Christian Delage, « L’image comme preuve. L’expérience du procès de Nuremberg », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, 2001/4, no 72, p. 74.

[2] Frédéric Chauvaud et Pierre Prétou (dir.), Clameur publique et émotions judiciaires, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014.

[3] Trevor Pinch et Karin Bijsterveld (ed.), The Oxford handbook of sound studies, New York, Oxford University Press, 2012. Jonathan  Sterne (ed.), The sound studies reader, New York, Routledge, 2012.

[4] Michael Bull and Les Back (eds.), The Auditory Culture Reader. Oxford, Berg Publishers, 2003.

[5] Juliette Volcler, Le son comme arme. Les usages policiers et militaires du son, Paris, La Découverte, 2011.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search