L’impossible prohibition. Drogues et toxicomanie en France (1945-2017). Alexandre Marchant.

« Paru chez Perrin en 2018, L’impossible prohibition. Drogues et toxicomanie en France (1945-2017) témoigne du vent nouveau qui semble souffler sur l’histoire française des drogues et des addictions. Longtemps resté confidentiel et peu structuré, ce champ de recherche, dont la légitimité est mal assurée, s’est enrichi de la publication de plusieurs ouvrages d’importance ces dernières années. C’est par exemple le cas de La Catastrophe invisible. Histoire sociale de l’héroïne (France, années 1950-2000), dirigé par Michel Kokoreff, Anne Coppel et Michel Peraldi, L’herbe du diable ou la chair des dieux. La prohibition des drogues et l’Inquisition d’Alessandro Stella, ou encore Les Raisins de la domination. Une histoire sociale de l’alcool en Tunisie à l’époque du Protectorat (1881-1956) de Nessim Znaien.

Issue de sa thèse de doctorat, cette imposante somme écrite par Alexandre Marchant s’intéresse, comme son titre l’indique, au vain combat mené par les autorités françaises pour endiguer l’inexorable progression du trafic et de la consommation des psychotropes illicites dans l’Hexagone depuis la Seconde Guerre mondiale. Outre le caractère inédit du sujet traité, l’originalité de ce livre tient à la profusion et à la diversité des sources mobilisées pour soutenir la démonstration : au travers des 17 chapitres qui le composent, l’échec de la prohibition à la française s’y dévoile à la lumière d’archives policières et judiciaires aussi bien nationales qu’étrangères (américaines et néerlandaises, notamment), d’archives parlementaires et ministérielles (Santé, Intérieur, Justice, Éducation nationale, etc.), de documents audiovisuels (reportages, interviews, campagnes de prévention, etc.), d’articles de presse (généraliste, underground et spécialisée), de notes, rapports et comptes-rendus émanant d’ONG et d’institutions internationales (ONUDC, IDCP, OEA, etc.), d’extraits de correspondances privées, de brochures militantes, mais aussi d’une série d’entretiens avec des chercheurs et des acteurs de la réduction des risques(…) »

Lire la suite du compte rendu de l’ouvrage proposé par Erwan Pointeau-Lagadec dans la revue Criminocorpus.

Référence de l’ouvrage : Alexandre Marchant, L’impossible prohibition. Drogues et toxicomanie en France (1945-2017), Paris, Perrin, 2018, 592 p.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search