Le corps du bagnard – Hygiène et santé au bagne (association AGAMIS)

L’association pour Gérer l’Architecture et le Musée des îles du Salut a publié le second numéro de la collection “Mémoires d’îles” consacré à la thématique de la santé au temps du bagne.
Cette collection s’appuie sur les expositions temporaires mises en place sur les îles du Salut avec un contenu particulièrement étoffé en informations et en iconographie.

Résumé : Depuis 1854, décrets, lois et règlements ont codifié, jusque dans ses moindres détails, la vie du condamné considéré comme une cellule infectieuse que l’on extrait du corps social métropolitain. La machine bagne ne pouvant pâtir de la présence d’un rouage défectueux entend produire un être normé moralement et physiquement à défaut de pouvoir l’amender. Ce livret est le prolongement, largement complété, d’une exposition temporaire qui retrace la souffrance, les privations et les violences subis par le corps du bagnard ainsi que la lutte du personnel de santé de l’administration pénitentiaire pour assurer leur mission.

Référence de l’ouvrage : Le corps du forçat : Hygiène & santé au bagne, Philippe Collin ; Jean-Marc Delpech ; Aurélie Schneider, Association pour Gérer l’Architecture et le Musée des Îles du Salut – AGAMIS
Collection / Série : Mémoires d’îles ; 2
21 x 21 cm ; relié
ISBN 978-2-9579091-2-4
EAN 9782957909124

Présentation de l’exposition : Le corps du bagnard – Hygiène et santé au bagne

Cette exposition a été conçue en lien avec la réédition de l’ouvrage Les hommes punis. Un médecin au bagne  du Docteur Louis Rousseau. Elle présente, par le biais d’une riche  iconographie et des témoignages d’époque, les conditions de vie et de soin des bagnards en Guyane. Elle décrit également le parcours et les missions des soignants (médecins et infirmiers) et se termine sur un focus autour de deux personnalités : les docteurs Léon Collin et Louis Rousseau qui ont tout deux contribué à soigner les bagnards et le  personnel de l’administration pénitentiaire en faisant également œuvre de mémoire grâce à leurs textes et à leurs photographies qui racontent avec l’acuité du soignant ce qu’étaient l’hygiène et les soins à l’époque du bagne.

Composition de l’exposition : 13 panneaux format 850X2000 cm sur structure déroulante.
Prêt gracieux de l’exposition sur convention avec l’association.
Contact, renseignements et réservations : Mme Aurélie Schneider, Conservatrice du patrimoine. Association Agamis
contact.agamis[atgmail.com]

Image illustration en une :  Quatre ans chez les forçats (1910) — Page 183, Léon Collin. Musée Criminocorpus consulté le 25 août 2022.
Permalien : https://criminocorpus.org/fr/ref/114/94444/



Citer ce billet
Nadine Dardenne (2022, 25 août). Le corps du bagnard – Hygiène et santé au bagne (association AGAMIS). Criminocorpus. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndsv

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search