La science à la poursuite du crime – Exposition aux archives départementales de la Gironde

Les archives départementales de la Gironde présentent du 12 décembre 2022 au 2 avril 2023 l’exposition La science à la poursuite du crime. Alphonse Bertillon, pionnier des experts policiers conçue par Pierre Piazza, commissaire de l’exposition, maître de conférence en Science politique à l’Université de Cergy-Pontoise et membre du comité de rédaction de Criminocorpus.

« Sherlock Holmes et, par la suite, tous les enquêteurs qui sont devenus les héros de nos soirées télévisées, doivent beaucoup à Alphonse Bertillon (1853-1914). Établir et fixer avec certitude l’identité de chacun, photographier méthodiquement les scènes de crime et d’infraction, collecter et analyser les traces infinitésimales laissées par les malfaiteurs sur les lieux de leurs forfaits… Rien ne semble échapper à ce fin limier qui modernise les méthodes et les outils d’identification et influence les pratiques des polices du monde entier.
Alphonse Bertillon tient une place essentielle dans l’histoire de l’expertise et de l’investigation criminelles durant la période comprise entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle. À partir des années 1880, il contribue à l’instauration de nouveaux modes de reconnaissance des délinquants récidivistes et promeut l’essor d’un savoir rationnel et d’instruments spécifiques qui se diffusent très largement dans l’univers des forces de l’ordre tant en France qu’à l’étranger. Ce processus est tout particulièrement à l’œuvre en Gironde, où un service anthropométrique, un des premiers dans l’hexagone, est installé à Bordeaux en 1892. Reconnu comme l’un des fondateurs de la police technique et scientifique son travail innovant investit un nombre considérable de domaines : de la photographie judiciaire et métrique à la dactyloscopie, de l’administration des fichiers à la collecte et l’analyse des indices, de la signalisation des personnes à la graphologie. Instruments de mensuration, appareils photographiques, portraits face/profil clichés figeant les scènes de crime, pièces d’expertise du bordereau de l’affaire Dreyfus, carnets anthropométriques, signalements descriptifs, presse illustrée et caricatures… Plus de deux cents objets et documents inédits sont ici valorisés pour présenter le « bertillonnage » et ses multiples enjeux qui sont toujours en résonance avec l’actualité. »

Lire le dossier de presse.
Télécharger le programme complet des conférences, ateliers et projections autour de l’exposition.



Citer ce billet
Nadine Dardenne (2022, 8 décembre). La science à la poursuite du crime – Exposition aux archives départementales de la Gironde. Criminocorpus. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndtg

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search