« L’infamie, histoire et métamorphoses ». Colloque international organisé par l’AFHJ

Procession des pénitents ou Procession des flagellants, huile sur bois (46 x 73 cm), peinte par Francisco de Goya, entre 1812 et 1819 Académie royale des beaux-arts de San Fernando, Madrid. Espagne

L’Association Française pour l’Histoire de la justice organise en partenariat avec la  Bibliothèque de l’Arsenal/BnF un colloque les 19 et 20 octobre 2023 :

« L’infamie, histoire et métamorphoses »

Bibliothèque de l’Arsenal / Grand Salon

1 rue de Sully, 75004 Paris

L’infamie est un jugement sur la « fama », la réputation des hommes ou des femmes, construit par le regard de la société et régulé par la justice à partir du XIIème siècle. Certaines catégories « d’infâmes » ont traversé l’histoire, tels les Juifs, les lépreux, les sorcières, d’autres comme les mendiants, les filles-mères, les prostituées ou femmes violées, les criminels-nés, les terroristes dépendent davantage de l’évolution de la société. Les punir ou les exclure nourrit la cohésion sociale. Le droit devrait rétablir l’individu dans son honneur. Face à la pression de l’opinion, le juge peut-il efficacement laver l’infamie, n’en est-il pas souvent prisonnier, voire l’auteur ? Telles sont quelques-unes des réflexions qui nourriront les communications de ce colloque international.

 

Jeudi 19 octobre 2023 / 9h30-18h15

9h30. Mot d’accueil par M. Olivier Bosc, Conservateur général, directeur de la bibliothèque de l’Arsenal, et M. Denis Salas, Président de l’AFHJ

9h45. Introduction par Mme Claude Gauvard, Professeur émérite d’histoire du Moyen Âge à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, membre honoraire de l’IUF, vice-présidente de l’AFHJ, et Me Basile Ader, Avocat au Barreau de Paris, ancien vice-bâtonnier de l’Ordre, vice-président de l’AFHJ

 

Séance 1 – La construction de l’infamie

Présidence : M. Olivier Bosc

Conservateur général, Directeur de la bibliothèque de l’Arsenal

10h45. Corinne Leveleux-Teixeira, Professeur d’histoire du droit à l’Université d’Orléans (Laboratoire POLEN), directrice de la Revue historique de droit français et étranger

« La construction de l’infamie dans le droit romano-canonique médiéval »

11h15. Marie-Elisabeth Jacquet, Doctorante en histoire moderne à l’Université Paris 8  (IDHES/Institutions et dynamiques historiques de l’économie – UMR 8533)

« De la trace judiciaire à l’enquête policière : infâmes et policiers dans les archives de la Bastille »

11h45. Frédéric Chauvaud, Professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Poitiers (CRHIAM/Centre de recherches interdisciplinaires)

« S’approcher de l’ignominie. Les hommes infâmes sous l’œil des savants et des tribunaliers, XIX-XXème siècle »

12h15.  Valérie Hayaert, Eutopia MSCA Research Fellow au Centre de droit pénal de l’Université de Warwick (Royaume-Uni), en résidence à l’IERDJ

« Peintures infamantes et mort programmée : Erasme pendu en effigie (1506-1524) »

12h45. Débat

13h. Fin de la séance

 

Séance 2 – Les catégories d’infâmes

Présidence : Mme Claude Gauvard

Professeur émérite d’histoire du Moyen Âge à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Vice-présidente de l’AFHJ

14h30. Giacomo Todeschini, Professeur honoraire d’histoire médiévale à l’Université de Trieste

« Une infamie ignoble et pourtant indispensable : chiffonniers, brocanteurs et détaillants au début de l’économie de marché (XIII-XVème siècle) »

15h00. Mathieu Vivas, Maître de conférences en histoire et archéologie du Moyen Âge à l’Université de Lille (IRHiS/UMR 8529), membre de l’Institut universitaire de France

« «Terrible il apparait sur la colline infâme». Le gibet, un lieu d’infamie au Moyen Âge et à l’époque moderne ?

15h30. Laurence Soula, Maître de conférences en histoire du droit à l’Université de Bordeaux (ISCJ-Institut de sciences criminelles et de la justice)

« Frapper d’infamie au XIXème siècle : les peines du carcan et de l’exposition publique »

16h. Pause

16h15. Samantha Pratali, Maître de conférences en histoire du droit et des institutions à l’Université catholique de Lille (FLD/C3RD)

« Femmes infâmes depuis l’époque moderne »

16h45. Anne Simonin, Historienne, directrice de recherche au CNRS (EHESS – UMR 8036, CESPRA/Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron)

« L’infamie au XXème siècle : le cas de l’indignité nationale »

17h15. Adrien Sorrentino, Avocat au Barreau de Paris, ancien Secrétaire de la Conférence

« L’infamie qui frappe les personnes soupçonnées ou condamnées pour terrorisme »

17h45. Débat

18h15. Clôture de la journée

 

Vendredi 20 octobre 2023 / 9h30-13h

Séance 3 – Peut-on sortir de l’infamie ?

Présidence : Mme Sylvie Humbert

Professeur HDR d’histoire du droit à l’Université catholique de Lille, Secrétaire générale de l’AFHJ

9h30. Ouverture par Mme Elisabeth Guigou, ancienne ministre de la Justice

10h00. Michel Porret, Professeur honoraire d’histoire moderne à l’Université de Genève (ISTGE, Equipe Damoclès)

« L’infamie, une « école du crime ». Pratiques et critique de la flétrissure pénale au temps de Beccaria »

10h30. Basile Ader, Avocat au Barreau de Paris, ancien vice-bâtonnier de l’Ordre

« Le procès Zola ou le procès de l’infamie »

11h00. « Les formes contemporaines de l’infamie » : Table-ronde animée par Basile Ader

Intervenants : Mme Anne-Marie Sauteraud, présidente de chambre honoraire à la cour d’appel de Paris ; Me Frédéric Gras, Avocat au Barreau de Paris, membre du Bureau de l’AFHJ ; Mme Juliette Jombart, Maître de conférences en droit privé et sciences criminelles à l’Université de Lille ; M. Pierre Baudis, Ancien journaliste, social media manager, membre du groupe de travail sur la présomption d’innocence présidé par Mme Élisabeth Guigou.

12h30. Conclusion par Denis Salas, président de l’AFHJ

 

Entrée libre et gratuite, avec inscription préalable obligatoire avant le 15 octobre 2023

à l’adresse histoiredelajustice@afhj.fr (indiquer vos nom, prénom et fonction/profession)

 

 

 



Citer ce billet
Nadine Dardenne (2023, 19 septembre). « L’infamie, histoire et métamorphoses ». Colloque international organisé par l’AFHJ. Criminocorpus. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndut

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search