Saisir l’insaisissable : gendarmerie et contre-guérilla en Espagne au temps de Napoléon

Saisir l'insaisissable : gendarmerie et contre-guérilla en Espagne au temps de Napoléon Force militaire et policière, et à ce titre pilier du régime, la gendarmerie impériale n’est pas restée à l’écart des opérations en Espagne. Constitués à partir de 1809, les escadrons et les légions de la gendarmerie d’Espagne ont participé à la contre-guérilla avant d’être emportés par le tourbillon de la chute de l’Empire. Cet ouvrage ne se limite pas à l’histoire des unités ou à celle des opérations. Les multiples archives françaises et espagnoles en disent plus, heureusement, sur le destin des quatre mille gendarmes envoyés au-delà des Pyrénées.

Gildas Lepetit, docteur en histoire et officier spécialisé dans les questions historiques à la délégation au Patrimoine culturel de la gendarmerie, est l’auteur de nombreux articles parus dans les Annales historiques de la Révolution française ou la Revue historique des Armées. Il a également publié, en compagnie d’Antoine Boulant, La gendarmerie sous le Consulat et le Premier Empire (éditions SPE-Barthélémy, 2009). Le présent ouvrage a été préparé au sein du chantier sur l’histoire de la gendarmerie ouvert en 2000, par Jean-Noël Luc, à l’université Paris-Sorbonne.

Traducteur(s) :  Collectif

Presses universitaires de Rennes, Service historique de la Défense. Collection Histoire, 11 novembre 2015

Introduction (Fichier pdf, 711 Ko)

Table des matières (Fichier pdf, 625 Ko)

4e de couverture (Fichier pdf, 24 Ko)


Vous aimerez aussi...