Pauline Dubuisson, un destin tragique

Jacques Pradel vous raconte l’histoire tragique de Pauline Dubuisson, depuis sa romance avec un officier allemand pendant la guerre, en passant par le meurtre de son petit ami Felix Bailly, et jusqu’à son suicide tragique au Maroc, en 1963.

Invités :

Jean-Luc Seigle, écrivain. Il a publié en janvier 2015 le roman  Je vous écris dans le noir  (Éditions Flammarion), dans lequel il se glisse dans la peau de Pauline Dubuisson.

Yves Boisset, réalisateur. Il a eu le projet de réaliser un film sur Pauline Dubuisson

Pour en savoir plus, accédez à la page de l’émission de Jacques Pradel : “L’heure du crime” en date du 7 mai 2015 :

Pauline Dubuisson, un destin tragique

Je vous écris dans le noir (Editions Flammarion)Parution du livre le 7 janvier 2015 – 1961. Après avoir vu La Vérité de Clouzot, inspiré de sa vie et dans lequel Brigitte Bardot incarne son rôle de meurtrière, Pauline Dubuisson fuit la France et s’exile au Maroc sous un faux nom. Lorsque Jean la demande en mariage, il ne sait rien de son passé. Il ne sait pas non plus que le destin oblige Pauline à revivre la même situation qui, dix ans plus tôt, l’avait conduite au crime. Choisira-t-elle de se taire ou de dire la vérité ? Jean-Luc Seigle signe un roman à la première personne où résonnent les silences, les rêves et les souffrances d’une femme condamnée à mort à trois reprises par les hommes de son temps.

Biographie de l’auteur

Jean-Luc Seigle est romancier et auteur dramatique. Je vous écris dans le noir est son quatrième roman après En vieillissant les hommes pleurent (Flammarion, 2012, prix RTL/Lire).

Liens utiles  :

L’affaire Pauline Dubuisson

La petite femelle


Vous aimerez aussi...