Nous, otages des SS

Ajoutée le 1 mai 2015 – Le 26 avril 1945, un convoi de 139 otages, originaires de 17 pays d’Europe, quitte le camp de Dachau, encadré par les SS. Parmi les prisonniers, des hommes d’État et leurs proches, des résistants, des militaires ou les familles des officiers ayant fomenté l’attentat manqué contre Hitler. Himmler, patron de la SS et chef de la Gestapo, compte les utiliser comme monnaie d’échange avec les Alliés, dont la victoire est imminente. Ils sont dirigés vers la «forteresse des Alpes», où les ultimes fidèles du Führer ont décidé de se retrancher pour négocier une issue favorable ou mourir avec leurs otages. S’appuyant sur les témoignages de ceux qui, enfants, ont été pris en otages, mais aussi sur des scènes de fiction, des interviews d’historiens et des images d’archives, Christian Frey restitue ce chapitre méconnu de la fin de la Guerre.
Pour en savoir plus voir les deux vidéos d’appui :

Vous aimerez aussi...