Truand : Mes 50 ans au cœur du milieu corso-marseillais

TruandParution du livre le 22 octobre 2015 – Ses amis : Francis le Belge, «Mémé» Guérini, Jacky le Mat et bien d’autres dont les «blazes» sont une référence au sein de la pègre internationale. Aujourd’hui, celui que l’on surnomme «Milou» dans le milieu évoque sans retenue son destin hors du commun. Orphelin en 1945, recueilli à Marseille par sa tante et ses oncles d’origine corse, Milou baigne dès son plus jeune âge dans une ambiance mafieuse.

En 1956, à seulement 14 ans, il prend un bateau pour les îles Canaries, s’adonne au trafic d’armes et revient riche, sain et sauf ! Au début des années 1960, il intègre la célèbre French Connection et noue des relations de confiance avec des parrains corses, turcs, libanais ou arméniens. Rapidement, il devient l’un des grands bandits de Marseille, surveillé comme le lait sur le feu par la police, mais aussi par ses concurrents.

En 1976, Milou lance la «French Sicilian Connection» avec Don Gerlando Alberti, le boss de la Cosa Nostra sicilienne. A 39 ans, Milou est incarcéré aux Baumettes pour la deuxième fois. Mis au courant du plan d’élimination du juge Michel, il tente de s’y opposer, anticipant la réaction brutale de la police et de la justice… En vain. Dans les années 1990, Milou est l’un des plus grands voleurs des docks de Marseille et l’un des plus gros importateurs de cannabis.

Si la fortune lui «monte vite à la tête», il fait désormais partie du «très, très grand banditisme». Mais, après avoir notamment perdu cinq tonnes de résine de cannabis, il «explosera» dans les années 2000.

Biographie de l’auteur :

Condamné à cinq reprises, âgé de 73 ans, Milou est aujourd’hui «rangé des voitures», devenu un paisible grand-père à la retraite. Thierry Colombié, son coauteur, est l’auteur de livres de référence sur le milieu français, dont Le Belge (Stock, 2002 et 2003), Beaux voyous (Fayard, 2007), ou encore Les Héritiers du milieu (La Martinière, 2013).

 


Vous aimerez aussi...