L’affaire Dreyfus

« Par un jugement du 22 décembre 1894, le conseil de guerre a condamné le nommé Dreyfus Alfred à la déportation à perpétuité dans une enceinte fortifiée et à la dégradation militaire. »

Une page les plus sombre des institutions de l’armée française: l’affaire Dreyfus. On accuse Alfred Dreyfus d’espionnage pour les Allemands après la découverte d’une lettre. Justice partiale, opinion orientée par la presse, défense du cas par quelques intellectuels (le J’accuse de  Zola dans le journal l’Aurore) et enfin réincorporation dans l’armée auront été les péripéties de cette affaire. Au final, son seul tort aura été d’être juif.

Tout sur l’Affaire Dreyfus en cliquant ici.

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de 2000 ans d’Histoire


Vous aimerez aussi...