12 février 1894 : attentat au café Terminus de la gare Saint-Lazare

Ce jour, une bombe est lancée dans le café Terminus. Bilan : 1 mort et 17 blessés. En France, cette toute fin de XIXe est celle d’une crise anarchiste. Ce qu’on appelle alors l’affairisme, le fait que les riches s’enrichissent tandis que les pauvres continuent de s’appauvrir, a déclenché une vague de violences sur le thème de la « société pourrie ». Toute une série d’attentats a lieu depuis 1892. Deux mois avant le café Terminus, l’anarchiste Vaillant lançait une bombe au sein même de la Chambre des députés, avec si peu de dégâts d’ailleurs que le président avait déclaré : « Messieurs, la séance continue ! » …

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site la  France pittoresque


Vous aimerez aussi...