La Troisième République et la violence anarchiste : libertés ou sécurité ?

La France, confrontée à la menace du terrorisme qui s’est incarnée de façon si dramatique en 2015, se retrouve devant une interrogation touchant à l’essence même de la démocratie : où fixer le curseur entre les exigences de la sécurité collective et la préservation des libertés publiques ? …

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de France Culture


Vous aimerez aussi...