L’incarcération des jeunes : les colonies pénitentiaires au XIXème siècle

Archive du blog La Marche de l’Histoire – ” Bienvenue les enfants ” disait le directeur de la colonie de Mettray, vers 1840, au moment où débutait le grand mouvement des colonies pénitentiaires. Il s’agissait de traiter le cas des moins de seize ans que leurs conditions de vie très défavorables avaient menés ou allaient mener à l’infraction. Parmi les notables, innombrables qui réfléchissaient à la question, ceux qui l’avaient emporté prônaient la régénération à la campagne. C’est ainsi que dans les années 1860, quelque dix mille jeunes, cueillis à moins de seize ans, parfois à moins de treize, se sont retrouvés dans une cinquantaine de colonies pénitentiaires ! …

L’invité de l’émission du mardi 1 octobre 2013 de Jean Lebrun :

Frédéric Chauvaud est professeur d’histoire contemporaine depuis 1998. Ses recherches portent sur l’histoire de la conflictuosité, de la violence, de la justice, du corps, l’histoire rurale, de 1789 à 1940.

Il a animé plusieurs colloques et séminaires sur ces thèmes. Il est membre de divers comités de rédaction de revues spécialisées en histoire.

Son parcours professionnel détaillé ainsi que sa bibliographie sont en ligne sur le site du Département d’histoire de l’Université de Poitiers 

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission France Inter La Marche de l’Histoire

 


Vous aimerez aussi...