La loi de la guillotine – Ou la véritable histoire de la bande d’Orgères

Le 4 janvier 1798, un vieux laboureur, Nicolas Fousset, est assassiné dans sa ferme de Beauce, entre Chartres et Orléans. Des brigands, surnommés les « Chauffeurs », l’ont torturé pour savoir où était son or.

Invité de l’émission de Jacques Pradel : La véritable histoire de la bande d’Orgères :

Alain Bouzy, journaliste, auteur du livre La loi de la guillotine

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission France Inter L’Heure du Crime

La loi de la guillotine - Ou la véritable histoire de la bande d'OrgèresParution du livre le 25 février 2016 – Le 4 janvier 1798, un vieux laboureur, Nicolas Fousset, est assassiné dans sa ferme de Beauce, à mi-chemin entre Chartres et Orléans. Des brigands – surnommés les « chauffeurs » – l’ont torturé par le feu pour lui faire avouer où est la cachette de son or. Il n’est pas le premier à être ainsi violenté, mais cela tourne à l’affaire d’État quand le directoire, vivant ses derniers soubresauts, appelle le Consulat.

Le « petit » juge de paix du canton d’Orgères et un sous-officier de la gendarmerie de Janville vont unir leurs efforts pour lutter contre cette « horde de voleurs et d’assassins » qui terrifie les campagnes. Alors que Napoléon Bonaparte s’empare du pouvoir après son coup d’État du 18-Brumaire (9 novembre 1799) qui signe la fin de la Révolution, la bande finira par être arrêtée et jugée à Chartres.

Une centaine d’individus seront condamnés et vingt-et-un guillotinés en place publique. Ils entreront dans l’histoire du crime sous le nom de « La Bande d’Orgères ». Les pièces de ce procès-fleuve ont fourni à l’auteur une matière d’une richesse exceptionnelle. En replaçant l’histoire dans son contexte politique et socio-économique troublé de l’époque, il fait revivre cette France qui se cherche, entre Révolution et Empire, liberté et dictature.
Il démonte les rouages d’une justice encore balbutiante dont l’ultime loi est, plus que jamais, celle de la guillotine.  Surtout, il corrige nombre de contre-vérités sur cette affaire qui a fait fantasmer les feuilletonistes et les historiens du dimanche, au risque d’en altérer la vraie dimension sociale et politique. En redonnant aux protagonistes leur identité, et donc leur humanité, il revisite en journaliste ce fait divers sanglant qui se lit comme un roman.

Biographie de l’auteur :

Journaliste et rédacteur en chef dans la presse régionale, puis à Première et à Paris Match, Alain Bouzy est l’auteur de plusieurs ouvrages d’histoire locale et a dirigé l’édition de biographies et d’ouvrages politiques. Il vit à Chartres (Eure-et-Loir).

 


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. BOUZY dit :

    Allez partager la page Facebook de La Bande d’Orgères

    https://www.facebook.com/La-Bande-dOrgères-1679548685668061/?ref=hl

  1. 25 février 2016

    […] La loi de la guillotine – Ou la véritable histoire de la bande d’Orgères […]

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search