Les quatre sergents de La Rochelle

Archive du blog « Au coeur de l’Histoire » – C’est un épisode épique de l’histoire de France que nous raconte aujourd’hui Franck Ferrand : celui des quatre sergents de La Rochelle. Franck Ferrand a convié Patrick de Gmeline, historien militaire.

L’invité de l’émission de Franck Ferrand :

Patrick GMELINE (de)Patrick de Gmeline, avocat de formation, a préféré, après plusieurs postes de responsabilité en entreprise, se tourner vers l’histoire. Ses principaux centres d’intérêt : l’héraldique, la généalogie, l’histoire militaire, celle de la seconde guerre mondiale en particulier et celle des entreprises.

Patrick de Gmeline descend d’une famille noble allemande installée en Russie. Son grand-père, colonel des Uhlans de la garde du Tsar, a été exécuté par les bolchéviques après la défaite de l’Armée blanche en 1921. Sa famille s’est réfugiée en France où il est né en 1946 et a étudié le droit. Il est titulaire du CAPA, certificat d’aptitude à la profession d’avocat. Il a ensuite travaillé dans la publicité et exercé des responsabilités dans un syndicat patronal. Mais très vite, il a préféré se consacrer à l’histoire et à l’écriture. Son premier livre, paru en 1975, a relaté l’histoire d’une des branches des Castelnau, famille de la noblesse française dont est issue son épouse : La maison de Curières de Castelnau. Passionné d’héraldique et de généalogie, il a également publié un Dictionnaire de la noblesse russe et une biographie de La duchesse d’Uzès. Il s’est ensuite spécialisé dans l’histoire militaire de la Seconde Guerre mondiale, Les cadets de Saumur, Tom Morel, héros des Glières, Les corps francs, Les ailes de 40, après une étude sur le désastreux traité de Versailles qui porte en germe les tragédies à venir, Versailles 1919, chronique d’une fausse paix. Il a également écrit deux romans, Et les lys refleuriront et L’aigle et l’étoile et livré une série d’histoires de grandes entreprises industrielles et bancaires.

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission Au cœur de l’Histoire

4 SergentsParution du livre le 5 décembre 2014 –  le En 1821, sous la Restauration, les soldats du 45e régiment d’infanterie en garnison à Paris refusent de crier « Vive le Roi ». Par précaution, le régiment est transféré à La Rochelle en janvier 1822. Comme nombre de militaires hostiles à la Restauration (elle a été imposée par les Alliés vainqueurs de Napoléon Ier en 1815), quatre jeunes sergents idéalistes nommés : Bories (né à Villefranche-de-Rouergue), Pommier (né à Pamiers), Raoulx (né à Aix-en-Provence) et Goubin (né à Falaise), ont fondé dans leur unité une « vente de carbonari », complot dont le but ultime est de favoriser un putsch militaire et chasser à nouveau les Bourbons de France. À La Rochelle, les conspirateurs poursuivent leurs menées clandestines, mais avec tant d’imprudence qu’ils finissent par se faire dénoncer. Ils sont immédiatement incarcérés à la Tour de la Lanterne à La Rochelle, tour qui deviendra la Tour des 4 Sergents… Traduits en justice avec d’autres complices, les 4 sous-officiers refusent de dénoncer leurs chefs (dont le marquis de Lafayette), malgré pressions et promesses de grâce : ils sont condamnés à mort et guillotinés le 21 septembre 1822 en place de Grève à Paris. – MORASIN, Bernard – ÉDITIONS DES RÉGIONALISMES

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 27 février 2016

    […] Les quatre sergents de La Rochelle […]