28 février 595 : ordonnance du roi Childebert II punissant de mort les homicides

Représentation de Childebert (497-558). Gravure extraite de La Biographie et prosopographie des roys de France, par Du Verdier, 1583

Représentation de Childebert (497-558). Gravure extraite de La Biographie et prosopographie des roys de France, par Du Verdier, 1583

Transmise originellement oralement, la loi salique, qui portait sur le droit pénal et avait notamment pour objectif de mettre fin aux vengeances privées en imposant les « compositions pécuniaires » — versement d’une somme d’argent dédommageant les victimes ou les parents de celles-ci —, fut consignée par écrit, en latin, pour les premiers Francs dits « saliens » au IVe siècle, et fut une première fois complétée sous Childebert Ier (troisième fils de Clovis et mort en 558) puis Childebert II (arrière-petit-fils de Clovis et fils de la reine Brunehaut) qui régna 20 ans sur l’Austrasie — l’un des royaumes francs qui s’étendait sur le nord-est de la France actuelle — et mourut en mars 596.

La loi salique punit les vols des esclaves par le fouet, la prison, et par une peine encore plus forte ; les vols des libres par une somme d’argent, quelquefois même ceux des esclaves ; mais la somme est beaucoup moindre. Les serfs convaincus d’avoir volé étaient condamnés à la potence, si personne ne payaient pour eux, dit Grégoire de Tours…

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de la France pittoresque


4 réponses

  1. 28 février 2016

    […] 28 février 595 : ordonnance du roi Childebert II punissant de mort les homicides […]

  2. 28 février 2016

    […] 28 février 595 : ordonnance du roi Childebert II punissant de mort les homicides […]

  3. 1 mars 2016

    […] 28 février 595 : ordonnance du roi Childebert II punissant de mort les homicides […]

  4. 1 mars 2016

    […] 28 février 595 : ordonnance du roi Childebert II punissant de mort les homicides […]