Le massacre de Katyń

Archive du blog 2000 ans d’Histoire – Les communistes soviétiques éliminent, en avril 1940, l’élite de la Pologne. Ils feront porter le chapeau aux Allemands durant cinquante ans…

Le podcast de 2000 ans d’histoire disponible sur le site de l’émission  (France Inter)  Le massacre de Katyn

Parution du livre le 25 mai 2009 – Au début de 1943, les corps d’environ 4500 officiers polonais, prisonniers de guerre disparus en URSS, sont retrouvés, abattus d’une balle dans la nuque, dans huit fosses communes d’une forêt appelée Katyn…  » Crime soviétique ! « , proclame Goebbels.  » Odieuse propagande nazie ! « , répondent immédiatement les Soviétiques. En réalité, en septembre 1939, une partie de l’Armée polonaise combat les Allemands à l’est de la Pologne lorsque l’Armée rouge envahit ces territoires, en vertu du pacte germano-soviétique. Capturés par les Soviétiques, les officiers sont internés dans des camps du NKVD en tant que prisonniers de guerre. Le 5 mars 1940, Staline et le Politburo du Pcus au Kremlin ordonnent officiellement le massacre de 25 700 officiers et résistants polonais aux nazis, ainsi que l’assassinat ou la déportation de leurs familles et de plus d’un million et demi de civils polonais. Après 50 ans de négation, Moscou reconnaît sa culpabilité en 1990 et en livre les preuves accablantes en 1992. L’ouvrage d’Alexandra Viatteau analyse la tragédie, le crime mais aussi le long combat pour la vérité et la mémoire qui n’est toujours pas définitivement clos. Il informe sur les avancées de la recherche, l’action judiciaire, mais également sur les nouvelles reculades du Kremlin, la rétention de pièces classées  » secret d’État  » et la fermeture des archives.

Biographie de l’auteure

Alexandra Viatteau est docteur en lettres russes et polonaises à l’Université de Paris IV en Sorbonne. Spécialiste de l’étude de la  » désinformation « , elle est l’auteur de Varsovie insurgée et Staline assassine la Pologne, 1939-1947. Elle est aujourd’hui conseiller scientifique du Centre de Géopolitique à Paris.

Sommaire :

  • APRÈS L’AVEU DU CRIME PAR MOSCOU, LE 13 AVRIL 1990
  • LE CONTEXTE DE 1943
  • 1943 UNE TRAGÉDIE INOPPORTUNE
  • 1920-1939 L’HISTOIRE DU MASSACRE
  • 1946-2006 LE SOIXANTIEME ANNIVERSAIRE DU PROCÈS DE NUREMBERG, OU COMMENT MOSCOU INCLUT KATYN DANS LES CRIMES DE GUERRE, CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ ET GÉNOCIDES
  • LE SILENCE ET LA ME MOIRE
  • VERS L’AVEU SOVIÉTIQUE
  • 1987-1990 KATYN ET LES TACHES BLANCHES DE L’HISTOIRE CONTEMPORAINE DES RELATIONS POLONO-SOVIETIQUES
  • L’INDICATION DES CHARNIERS DE TVER (MEDNOYE), DE KHARKOV ET LES EXHUMATIONS, UN RETOUR A KATYN
  • MIKHAIL GORBATCHEV REMET AU GÉNÉRAL WOJCIECH JARUZELSKI UNE SÉLECTION D’ARCHIVES SECRÉTÉS SOVIÉTIQUES SUR LES CRIMES DE 1940

Éditeur : André Versaille

Collection : Histoire

 

 


Vous aimerez aussi...

1 réponse