« Contrecoups » : Retour sur une page sombre de l’Histoire récente

ContrecoupsParution de la bande dessinée le 16 mars 2016 – Paris, le 6 décembre 1986. Suite une manifestation estudiantine contre le projet de réforme universitaire du ministre délégué Alain Devaquet une tragique bavure policière entraîne la mort de Malik Oussekine, jeune étudiant de 22 ans. A la suite de cette tragédie, Devaquet présente sa démission. 30 ans après Jeanne Puchol et Laurent-Frédéric Bollée ravivent notre attention sur cet événement très médiatisé, qui aujourd’hui encore trouve des retentissements dans une France en proie à de nombreux troubles sociaux.

Jeanne Puchol : Née en 1957 à Paris, elle est l’auteure d’une vingtaine d’albums dont les séries Judette Camion et Assassins (Casterman). Ces dernières années, elle a exploré les pages sombres de l’Histoire récente, avec Charonne – Bou Kadir (Tirésias) ou Vivre à en mourir (Lombard). Contrecoups lui permet de retrouver Laurent-Frédéric Bollée vingt ans après leur première collaboration pour (A suivre).

Laurent-Frédéric Bollée : Né en 1967 à Orléans, Laurent-Frédéric BOLLEE est l’auteur des séries A. D Grand-riviere (Casterman), Apocalypsemania (Dargaud) et a participé au projet XIII Mystery. Depuis quelques années, il s’est spécialisé dans l’écriture de romans graphiques. Il est l’auteur de Terra Australis, Deadline, Matsumoto (Glénat). Par ailleurs journaliste, Bollée a travaillé durant dix ans au sein de la rédaction de France 2.

Éditeur : Casterman

Collection : Ecritures

Nous avions beaucoup aimé Vivre à en mourir (Le Lombard, 2014), le dernier album de Jeanne Puchol, écrit par Laurent Galandon. Quand nous avons appris qu’elle dessinait les dernières planches de Contrecoups (prévu pour le printemps 2016 chez Casterman) avec Laurent-Frédéric Bollée au scénario, sur la mort de Malik Oussekine en 1986, nous avons eu envie d’en savoir et d’en voir plus…

Jeanne Puchol, interview/preview à propos de Contrecoups

Pour lire le billet publié de Stéphane Dubreil  déc 06, 2015, voir le site Cases d’Histoire


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 10 mars 2016

    […] 10 mars 2016“Contrecoups” : Retour sur une page sombre de l’Histoire récente […]