16 mars 1914 : l’épouse du ministre des Finances tire sur le directeur du Figaro

Caillaux-CalmetteNous sommes rue Drouot, l’après-midi. Une voiture s’arrête devant l’entrée du quotidien Le Figaro. Une dame en sort. Elle a l’air strict. Elle porte une robe noire et, petite particularité, elle a caché ses mains dans un manchon de fourrure. C’est Henriette Caillaux, la femme du ministre des Finances de l’époque, Joseph Caillaux. Elle entre et demande à parler au directeur, Gaston Calmette.

Mais ce dernier n’est pas là. Qu’à cela ne tienne : Madame Caillaux attendra. Elle s’assied à quelques pas du bureau. À 18h, Calmette est de retour, gagne son bureau, reste quelques minutes et s’apprête à ressortir, quand on le prévient que Madame Caillaux l’attend depuis un long moment. Gaston Calmette n’en croit pas ses oreilles …

Pour en savoir plus et écouter les documents sonores voir le le billet publié le 13 mars 2016 sur le site de La France pittoresque


Vous aimerez aussi...