L’événement pédophile

« La parole libérée passe par la voix médiatique » : l’association quoi porte ce nom est très connue maintenant. On sait qu’il est reproché à l’archevêque de Lyon d’avoir conservé des ministères exposés à deux prêtres dont il n’ignorait aucunement le passé.

Le cardinal argue que les faits se sont enfoncés dans le temps et qu’ils sont prescrits. De plus, s’il y a bien une hypothèse fondamentale dans le christianisme, c’est la possibilité de la rédemption : un vieux salaud peut devenir un jeune pardonné. Une bonne partie de l’opinion ne l’entend plus ainsi. Pour beaucoup, la pédophilie est moralement imprescriptible. Ses normes entrent donc avec celles de l’Église – sur ce point comme sur bien d’autres…
 Invité de l’émission de Jean Lebrun :

Pierre Verdrager : Sociologue, chercheur associé au CERLIS – Université Paris Descartes en savoir plus >

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission  du mercredi 16 mars 2016 sur France Inter La Marche de l’Histoire

Vous aimerez aussi...