La compétence professionnelle des conseillers d’insertion et de probation à l’épreuve de la prévention de la récidive (Philip Milburn et Ludovic Jamet)

Un programme de recherche nous a récemment amenés enquêter sur les pratiques et les enjeux en cours dans un SPIP couvrant un département de l’Île-de-France. Notre propos dans cet article entreprend de pointer les aspects majeurs des résultats obtenus en les inscrivant autour d’une question transversale : celle de la compétence professionnelle des conseillers d’insertion et de probation. Cette notion ne vise pas tant les savoirs appliqués ou les savoir-faire (skills) des agents en question que la manière dont ils donnent un contenu professionnel (partagé dans un espace collectif : expertise en anglais) au cadre d’action induit par leur mandat institutionnel, et qui constitue un espace d’autonomie, d’initiative et d’exercice de responsabilité. Mais une telle compétence s’exerce dans un milieu contraint non seulement par le mandat judiciaire mais également par les justiciables et leurs situations, et par l’environnement institutionnel dans lequel les mesures sont appelées à s’exercer (secteurs de l’emploi, de la médecine, du logement, de la protection sociale, etc.)…

Lire la suite de cet article de Philip Milburn et Loïc Jamet sur Criminocorpus.


Vous aimerez aussi...