18 mars 1314 : supplice de Jacques de Molay, dernier grand-maître des Templiers

« Jacques de Molay, dernier grand maître de l’ordre du Temple, ainsi que plusieurs chevaliers captifs en la grande tour du Châtelet, avaient survécu à l’abolition de leur ordre : le pape ne les avait point oubliés ; il s’en était réservé le jugement.

Mais il changea d’avis, et il expédia une bulle ainsi conçue : « A l’évêque d’Albe, aux cardinaux de Saint-Eusèbe et de Sainte-Pâques : Ne pouvant, à cause des affaires pénibles et multipliées, donner nos soins au jugement du grand maître du temple, nous vous chargeons d’examiner la procédure dirigée contre lui ; nous vous donnons le pouvoir de condamner et d’absoudre, d’infliger une peine en proportion des délits, et même de lui fournir, ainsi qu’à ses compagnons, ce que vous jugerez convenable, pour leur nourriture et leur vêtement. »… »

Pour en savoir plus voir le billet publié le 18 mars 2016 sur le site de La France pittoresque


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search