L’étrange affaire Portal : un fait divers entre deux mondes (1973-1975)

IMG_2448.JPGParution du livre le 17 février 2016 – Retour sur une tragédie française ultra-médiatisée avant de sombrer dans l’oubli. Des gens de toute la France comme du monde entier, des écrivains, et même quelques illuminés, se mobilisèrent entre 1973 et 1975 pour défendre la famille Portal condamnée à être expulsée de son domaine agricole. Emmanuel Deun rouvre le dossier d’un déni de justice tout en dressant un panorama éloquent de la France provinciale et rurale sous le septennat de Valéry Giscard d’Estaing. L’auteur remonte aux origines de l’affaire en commençant par la généalogie de la famille Portal et l’histoire de leur domaine. Il démêle la complexité de l’héritage à l’origine du drame tout en dénonçant les malversations de notables locaux, les violences policières, les complicités de l’institution médicale, l’aveuglement de la justice et le parti-pris de certains médias. Emmanuel Deun éclaire les zones d’ombres et remet de l’ordre dans cette affaire aux multiples rebondissements qui n’avait pas le moindre arrière-plan politique. Il la déchiffre magistralement d’un point de vue psycho-sociologique et rend justice à Marie Agnès Portal, dernière survivante de cette tragédie que l’on qualifiait à l’époque de balzacienne.

Les éditeurs en parlent : Entre 1973 et 1975, l’affaire Portal suscita des centaines d’articles de presse, des couvertures de Paris Match, d’innombrables reportages télévisés, voire même, en raison des vives réactions qu’elle provoqua dans l’opinion publique, des débats à l’Assemblée nationale.

Ruinée, une famille noble du Sud-Ouest de la France refuse d’être expulsée, suite à une vente aux enchères de son domaine, et se retranche dans son château, armes à la main. Autour du cercueil du père, décédé entre-temps, Anna Portal et ses deux enfants, âgés d’une vingtaine d’années, défieront durant plusieurs mois les forces de l’ordre. Finalement, dans la nuit du 10 janvier, le manoir est pris d’assaut par le G.I.G.N. : le fils est tué, la mère et la fille, déclarées démentes, sont internées. Et le feuilleton ne s’arrête pas là…

Retraçant les multiples rebondissements de ce fait divers hors norme, Emmanuel Deun relate la vie des Portal sous le feu des médias, met en relief les dysfonctionnements de la police et de la justice, ainsi que la trouble utilisation de l’institution psychiatrique. Il brosse le portrait des personnalités hautes en couleur au coeur de cette très singulière histoire sonnant le glas du monde rural, provincial et traditionnel, dans la décennie qui suivra Mai 68.

Emmanuel Deun est psychologue clinicien et psychanalyste. Il a publié «C’est mon jour de chance», Addiction au jeu et fausses croyances (Éditions In Press, 2013).

Genre : Documents Essais d’actualité

Éditeur : Imago, Paris, France


Vous aimerez aussi...