LE SIÈGE mardi 22 mars à 22h45 sur ARTE

Grâce à Stéphane Grimaldi, le directeur du Mémorial de Caen, j’ai pu rencontrer Rémy Ourdan à Sarajevo qu’il nous a fait visiter ; mais comme le Grand Reporter qu’il était et reste dans cette ville où il était resté les 4 ans du siège, nous montrant les lieux de la guerre. Moments inoubliables. J’ai vu hier soir son documentaire qui a obtenu le FIPA d’or 2016. Ne manquez pas sa diffusion ce soir sur ARTE. Un grand film sur la guerre, bien sûr, et plus encore sur un peuple résistant. (Denis Peschanski)

Le-Siège-affiche-FR-Fipa-uai-720x1026Entre horreur et urgence de vivre, une immersion bouleversante dans le quotidien des Sarajéviens assiégés. Coréalisé par les reporters de guerre Patrick Chauvel et Rémy Ourdan, “Le Siège” a été récompensé par le Fipa d’or 2016 du meilleur documentaire de création.

“On pensait que ça n’arriverait jamais à Sarajevo.” La guerre les a surpris par une journée ensoleillée et ne leur a laissé aucun répit pendant quatre années : d’avril 1992 à février 1996, la capitale de la Bosnie-Herzégovine, carrefour entre l’Orient et l’Occident, a connu le plus long siège de l’histoire moderne. Encerclés par les troupes serbes du général Mladic, postées sur les hauteurs de la ville, 350 000 Sarajéviens ont vécu sous le feu quotidien des bombes et des tirs de snipers. Pourtant, contre toute attente, la ville a résisté et survécu, défendant corps et âme une idée du vivre ensemble.

Le siège de l’intérieur

Aux images de corps déchiquetés, de blessés rampant dans les rues, de larmes, de sang et d’immeubles éventrés et encore fumants répondent celles des gestes quotidiens et celles, plus émouvantes encore, d’une vie placée sous le signe de l’urgence de s’aimer et de créer – des soirées enfiévrées de la jeunesse aux mariages à la bougie en passant par les concerts surgis des champs de ruines… Bâti uniquement sur des archives de l’intérieur de la ville, ce documentaire à huis clos, coréalisé par les reporters de guerre Patrick Chauvel et Rémy Ourdan (dont on entend résonner la voix de jeune chroniqueur radio d’alors) donne la parole à de nombreux Sarajéviens, combattants, artistes ou simples citoyens, pour retracer l’aventure humaine du siège. À travers cette mosaïque de visages et de souvenirs se dessine le portrait d’une ville dressée contre la barbarie. Une ode terrible et magnifique à la résistance militaire, intellectuelle et artistique de ses habitants.

Origine : ARTE F
Pays : France
Année : 2016


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 22 mars 2016

    […] LE SIÈGE mardi 22 mars à 22h45 sur ARTE […]