“L’histoire peut contribuer à pacifier les mémoires”

Criminocorpus s’associe au lancement aujourd’hui du site encyclopédique sur la violence de masse  (http://massviolence.org/) et vous invite à lire cette présentation, parue aujourd’hui dans Lacroix, référencée sur l’Annuaire de ressources en ligne :
http://www.criminocorpus.cnrs.fr/liens/single.php?id=2532
« Principal initiateur du projet d’Encyclopédie en ligne de la violence de masse, Jacques Sémelin explique pourquoi le terme de « génocide » a été écarté et précise la dimension éthique de ce travail universitaire »

L’Annuaire de liens de criminocorpus recense aussi 2454 autres ressources en ligne :
http://www.criminocorpus.cnrs.fr/liens



Citer ce billet
Marc Renneville (2008, 3 avril). “L’histoire peut contribuer à pacifier les mémoires” Criminocorpus. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ncvm

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search