Les francs-maçons sous l’Occupation : entre résistance et collaboration

ob_fd6665_epierratParmi les femmes et les hommes persécutés par la police de Vichy et la Gestapo, les francs-maçons figurent en bonne place : 64 000 furent fichés ; 3 000 fonctionnaires perdirent leur emploi et plus d’un millier furent assassinés par les Allemands.

Nombre de francs-maçons furent résistants et beaucoup le payèrent de leur vie. Quelques-uns s’engagèrent aux côtés du maréchal Pétain, d’autres adoptèrent une attitude plus ambiguë.

De Jean Zay à Pierre Brossolette en passant par Bernard Faÿ ou Pierre Laval sans oublier Otto Abetz, onze portraits passionnants, qui sont autant de destinées particulières, étayent les propos d’Emmanuel Pierrat et jettent sur cette sombre période un éclairage inhabituel.

Emmanuel Pierrat, avocat et écrivain, est conservateur du musée du Barreau à Paris. Il a publié de nombreux livres à caractère historique sur la censure, les mœurs, la justice et la franc-maçonnerie.

Genre : Documents Essais d’actualité

Éditeur : Albin Michel, Paris, France

Collection : Documents

Pour lire un extrait voir le billet publié sur le site Le choix des libraires


Vous aimerez aussi...