L’or de Vichy

Parution du livre le 4 mai 2016 – En 1940, la seule victoire remportée par les Français fut le sauvetage de leur or. Lorsque la Wehrmacht voulut vider les coffres de la Banque de France, elle fit chou blanc : les lingots avaient déjà été acheminés, dans le plus grand secret, vers Dakar, aux Antilles et aux États-Unis. Un succès qui résultait certes d’initiatives heureuses prises dans l’instant, mais aussi d’un plan d’évacuation méticuleux, conçu dix ans auparavant, d’après les leçons de la Grande Guerre…

L’or français ne fut pourtant pas longtemps à l’abri des convoitises : celles d’une Grande-Bretagne alors bien isolée et à court de numéraire, celles d’un Canada engagé mais prudent, celles d’États-Unis à la neutralité relâchée. Rapidement s’instaura un jeu diplomatique et militaire opposant Vichy à ces trois pays. D’autant que les nazis convoitaient également l’or que les Belges et les Polonais avaient cru sécuriser en l’évacuant vers la France…

Une épopée passionnante et méconnue, la face cachée de la Seconde Guerre mondiale.

Biographie de l’auteur : Arnaud Manas dirige le service du patrimoine historique et des archives de la Banque de France. Il est chercheur associé à l’Université de Paris I (IDHES)-. Docteur en économie et en histoire, il consacre ses travaux à l’histoire monétaire française et à celle de la Banque de France.

En complément du livre une vidéo d’appui YouTube 1940 : L’or de la France a disparu

 


Vous aimerez aussi...