Infatigable Albert Londres

Albert Londres

Albert Londres

Son nom est synonyme de grands reportages et d’intégrité journalistique. Pendant plus de 25 ans, Albert Londres, selon son expression, a porté « la plume dans la plaie ».

Europe de l’Est, Chine, Proche-Orient, Afrique, Océan Indien… Il est presque impossible de suivre sa trace, tant il bouge vite : entre les années 10 et 30, Albert Londres semble s’être rendu partout sur le globe, écrivant à toute allure des reportages tour à tour drôles et tragiques, mais toujours foisonnants de détails sur ces contrées lointaines.

 Né à Vichy en 1884, ce fils de chaudronnier fait ses débuts dans le journalisme en 1906 au Matin. Pendant la guerre, il est envoyé à Reims alors que la ville est bombardée, puis se rend à Furnes, en Belgique, d’où il rend compte de la violence des combats, comme dans ce numéro du 24 décembre :

 « Ça tombait avec une régularité d’horloge. L’ennemi qui voulait mourir n’avait qu’à choisir sa minute. Il y en avait pour tout le monde. Qui veut de la mort? Qui veut de la mort ? »

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site Retronews.


Vous aimerez aussi...