Meurtre d’un curé 1881, autopsie d’un crime en Berry

Livre Meurtre d’un curé - 115 Septembre 1881. Le curé de Jussy a disparu. En quelques heures, la communauté villageoise va passer de la surprise à l’inquiétude, puis à l’angoisse, jusqu’à la découverte du cadavre à demi enterré au détour d’un chemin encombré de ronces. Un curieux prêtre, que cet Alphonse Levé, qui aimait imprudemment montrer l’étendue de sa richesse, patiemment accumulée. Dans un monde rural encore largement dominé par l’Église, la nouvelle de sa mort va alimenter fantasmes et rumeurs. L’enquête débute, menée par les gendarmes de St-Martin- des-Champs. Rapidement, deux noms se distinguent, malgré la méfiance de villageois réticents à livrer deux des leurs. Françoise Bezet reconstitue le récit minutieux et passionnant d’un drame qui marquera durablement cette partie du Berry, mettant en scène les différents protagonistes, depuis les interrogatoires jusqu’au procès final. En filigrane se dessine le portrait d’une société rurale qui s’apprête à vivre de profondes mutations, économiques et morales, parmi lesquelles la remise en question du rôle de l’Église. Le meurtre d’un curé de campagne en était peut-être le premier signe.

Installée du côté de Sancergues, dans le Cher, l’historienne locale et enseignante Françoise Bezet nous relate dans Meurtre d’un curé, autopsie d’un crime en Berry, une sordide affaire d’assassinat de prêtre avec, en toile de fond, le tableau saisissant du Berry de la fin du XIXe siècle.

« Meurtre d’un curé, 1881, autopsie d’un crime en Berry », de Françoise Bezet, Éditions de La Bouinotte, 312 pages.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. nassyha dit :

    Intéressant dans l’absolu et malheureusement riche d’enseignements sur les mutations sociales et le rejet des figures symboliques par les temps qui courent.