Feu les colonies agricoles

 Aujourd'hui propriété privée, le château de La Vallade à Rétaud avait été acheté par le fondateur des colonies, le comte Jean de Luc, en 1844. photo dr © Photo d.briand@sudouest.com

Aujourd’hui propriété privée, le château de La Vallade à Rétaud avait été acheté par le fondateur des colonies, le comte Jean de Luc, en 1844. photo dr © Photo d.briand@sudouest.com

Archive de presse publiée le 09/01/2011 par David Briand  –  Entre 1844 et 1851, des dizaines d’orphelins ont été recueillis dans deux colonies agricoles. Certains ont compté parmi les premiers colons de l’Algérie.

C‘est un pan méconnu de l’histoire du département qui se mêle intimement à l’histoire de France. Nous sommes au milieu de ce XIX e siècle convulsif qui a vu les régimes politiques se succéder. Une expérience aussi singulière que brève fut menée à Rétaud et La Tremblade : la création de deux colonies agricoles destinées à accueillir des orphelins ou enfants abandonnés. Adolescents, certains seront envoyés en Algérie et figureront parmi les premiers colons de ce territoire tout juste conquis (1)…

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site sudouest.fr/2011/01/09/feu-les-colonies-agricoles

 

Enregistrer


Vous aimerez aussi...