« La Projection « La Petite Roquette » le jeudi 15 septembre 2016 à 19h15 …

resized-e95a71092cae9ff3bb6b68ed77dd83feNouvelle projection de mon film sur la prison pour femmes de la Petite Roquette le jeudi 15 septembre (après la manifestation) à 20H30 (précédé d’un buffet partagé à partir de 19H15) dans le café associatif de la commune d’Aligre au 3, rue d’Aligre, 75012 paris, métro gare de Lyon ou Ledru-Rollin. (Le café associatif ne fait que 50 places donc il faut venir bien en avance)

Documentaire de Guillaume Attencourt – 77m

  • 19h15 : buffet convivial
  • 20h30 : Projection suivie d’un débat

Bande annonce du film :
https://www.youtube.com/watch?v=FQKOekbIgD8

Le documentaire s’attache à ressusciter cette prison de la Petite Roquette de l’architecte Hippolyte Lebas, éclose au XIXème siècle (en 1836) et détruite en 1974 par la puissance publique pour être remplacée par un square, des aires de jeux, des logements.

Le lieu aurait pu faire une archive passionnante puisque à la fois première prison de type panoptique de France, et reflet de l’appétence du régime de l’époque pour ce type de construction luxueuse et gigantesque.

Ainsi, grâce aux témoignages des femmes (détenues, religieuses, éducatrices, femme pasteur…) qui ont connu la Petite Roquette et aux archives visuelles, la prison rejaillit le temps du film et reconstitue un univers carcéral pris dans la grande Histoire (Guerre d’Algérie, Guerre Froide et Mai 68) et dans la petite histoire de ces femmes de petites conditions incarcérées pour des faits souvent mineurs. »

0694389Guillaume Attencourt fait des études de sociologie jusqu’en 2006 à l’université Paris Descartes où il se familiarise avec le monde social et ses déterminants. En 2009, il intègre un master professionnel de documentaire et d’écriture des mondes contemporains (Paris Diderot) et développe un profond désir de réalisation qui se concrétise avec le projet sur la prison de la Petite Roquette, dont le musée Carnavalet et l’École Nationale d’Administration Pénitentiaire (ENAP) sont à l’origine. Après plus de deux ans d’auto production, ce premier long métrage documentaire voit le jour en 2013 grâce au soutien de l’ENAP, d’Asymetrik films (pour le montage image) et du Bruit Court (pour le montage son). Des projections ont eu lieu à Agen pour l’ENAP ainsi qu’à la salle des fêtes de la mairie du 11ème à Paris et à l’Espace 1789 à Saint-Ouen.

Café associatif Commune » 3 rue d’Aligre Métro Faidherbe-Chaligny, Ledru Rollin ou Gare-de-Lyon


Vous aimerez aussi...