Une autre affaire de fiches : recenser les instituteurs francs-maçons (1912)

A la fin du XIXe siècle, les lois Ferry tentent d’imposer un nouveau modèle scolaire : républicain et laïc. En Bretagne, l’opposition d’une partie des notables catholiques, prônant l’enseignement libre, entraîne localement de vives tensions, ce que rappelle parfaitement l’exemple de la commune de Missillac en Loire-Inférieure.

L’enjeu de cette guerre scolaire est de taille puisque, de la formation des enfants, dépendrait leur comportement futur en tant qu’électeur. C’est tout du moins ce qu’affirme en 1912 un éditorialiste catholique :

« L’instituteur laïc est aujourd’hui le maître de la République radicale et franc-maçonne. C’est lui qui forme la jeunesse et qui, depuis 30 ans, la pousse à la lutte contre les catholiques. »1

Pour en savoir plus voir le billet d’ Yves-Marie EVANNO sur le site en envor

En Envor est la revue électronique gratuite d’histoire de la Bretagne contemporaine. Périodiquement, retrouvez en ligne sur votre ordinateur des articles de qualité, richement illustrés, écrits par les meilleurs spécialistes de l’histoire contemporaine en Bretagne. Vous êtes mobile? Pas de problème: téléchargez gratuitement les articles sur votre tablette!

En envor est une revue ouverte; c’est-à-dire que chacun peut y contribuer en adressant au comité éditorial une proposition de texte.

Pour en savoir plus…


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search