Arletty – « Si mon cœur est français … »

David Alliot a pu avoir accès aux archives policières relatives à la vie de la comédienne sous l’Occupation. Le livre qu’il publie fait la lumière sur ses fameuses amours avec un officier allemand. (Image à la une : Une photographie inédite d’Arletty et de Hans Jürgen Soehring, en promenade à cheval, au château de Condé, en 1942, avant le tournage des Visiteurs du soir.Collection privée).

9791021019652fsParution du livre le 11 mai 2016 – Arletty ! Immédiatement, on pense à sa célèbre réplique : « Atmosphère, atmosphère. Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ? » Et que dire de « Si mon cœur est français, mon cul est international » répondant ainsi aux accusations de collaboration pendant l’Occupation. De 1940 à 1944, Arletty a été l’actrice française la plus populaire, et, de loin, la mieux payée de son temps, invitée dans les salons les plus huppés de la Collaboration artistique et politique de Paris, et amoureuse à la folie d’un bel officier allemand, membre du parti nazi depuis 1938, un ami personnel de Goering.

Pourtant, a-t-elle objectivement collaboré ? Preuves à l’appui, David Alliot montre que l’Occupation a été la période la plus riche et la plus intense de la vie de l’actrice. Son chant du cygne, aussi. Longtemps, le silence a entouré les amours féminines qu’Arletty entretenait secrètement. Grâce à des archives inédites, David Alliot brosse le portrait de la môme de Courbevoie, cette belle et insolente Garance des Enfants du paradis, avec son accent des faubourgs, ses répliques cinglantes et son anticonformisme, qui paiera cher sa passion pour un « boche ».

À la Libération, elle sera arrêtée et emprisonnée quelques semaines pour « trahison » et « collaboration avec l’ennemi » mais jamais condamnée. Avec subtilité, David Alliot retrace cette période de la vie d’Arletty où on la voit côtoyer Jacques Prévert, Jean-Louis Barrault, Pierre Brasseur ou Sacha Guitry, tant elle a été l’une des actrices mythiques du cinéma français.

Spécialiste de Louis-Ferdinand Céline, David Alliot est l’auteur du remarqué D’un Céline l’autre, publié dans la collection « Bouquins » chez Robert Laffont.

Enregistrer


Vous aimerez aussi...