Mauzac, 1961 : la « grande évasion » des détenus politiques algériens

Gendarme montrant la trappe par laquelle se sont évadés les 39 détenus, politiques algériens, source ADD 1141 W 239

Gendarme montrant la trappe par laquelle se sont évadés les 39 détenus, politiques algériens, source ADD 1141 W 239

Deux ans à peine avant la sortie du film « La Grande Évasion », du réalisateur américain John Sturges, la fuite massive de 39 détenus du centre pénitentiaire de Mauzac défraie la chronique. Tous les fugitifs sont des condamnés politiques algériens, d’obédience MNA (Mouvement national algérien). Retour sur une incroyable évasion… (Image à la une : Trois des Algériens du MNA repris par les gendarmes sur la commune de Lacropte, le 9 novembre 1961, photo Agence France Presse).

Pour en savoir plus voir le billet publié par Jacky Tronel sur le site esprit de pays

c59271684699a31c614ae1259f014029Attaché de recherche à la Fondation Maison des sciences de l’homme (Paris), responsable scientifique du programme de recherche sur le Cherche-Midi. Coordinateur de rédaction de la revue d’Histoire Arkheia. Membre du comité scientifique de la revue Histoire pénitentiaire. L’un des administrateurs de la page publique de Criminocorpus sur Facebook. Contact : tronel.jacky@wanadoo.fr – 06 75 22 98 46

Vous aimerez aussi...